Les papillons dépendent de la biodiversité

Un grand nombre de papillons volent dans les prairies fleuries et colorées. Ils sont excellents indicateurs de biodiversité. Ils sont faciles à observer par temps ensoleillé et chaud. Plus l’environnement est riche en structures telles que des murs de pierres sèches, des ruisseaux ou des arbustes en mosaïque avec des prairies sèches et des bois, plus il y aura d’espèces qui pourront y vivre. Il est établi qu’au début des années 1900, lorsque le paysage était plus structuré et que les marais et les plaines inondables s’étendaient sur des zones beaucoup plus vastes, la population de papillons était 100 fois plus importante. Les chenilles ne se nourrissent souvent que d’une seule espèce végétale, tandis que le papillon adulte dépend de la présence de nectar dans les fleurs. La plupart des papillons de la région du Monte Generoso sont liés aux plantes de l’aire de répartition du prairies sèches.